Antoine-Joseph Pernety : FABLES EGYPTIENNES ET GRECQUES, & DICTIONNAIRE MYTHO-HERMETIQUE

A Paris, chez Delalain, 1786-1787

750€TTC

LES FABLES ÉGYPTIENNES ET GRECQUES
DÉVOILÉES & RÉDUITES AU MÊME PRINCIPE,
AVEC UNE EXPLICATION DES HIÉROGLYPHES
ET DE LA GUERRE DE TROYE
par Dom Antoine-Joseph Pernety
___________________
A Paris, chez Delalain, 1786
Suivi, du même auteur :
DICTIONNAIRE
MYTHO-HERMETIQUE,
dans lequel on trouve
les Allégories fabuleuses des Poètes,
les Métaphores, les Enigmes et les Termes Barbares
des Philosophes Hermétiques expliqués
____________________
A Paris, chez Delalain, 1787
Deux ouvrages reliés en trois volumes in 12°, reliure d'époque pleine basane racinée et mouchetée. XV-580, (4)-632 et XXIV-546 (2) pages. Seconde édition pour les deux titres.
Coins émoussés, principalement au dernier volume, coiffes inférieure des deux derniers volumes partiellement arasés, néanmoins bon exemplaire. Le dos du dictionnaire est titré Fables Egyptiennes tome III.
Nous savons que la philosophie hermétique (d' Hermes), qui établie des relations secrètes et symboliques entre toutes les choses est la base même de l'alchimie. Ainsi, en se dissimulant derrière l'apparence d'une mythographie, l'Oeuvre est en fait un traité d'alchimie et de philosophie hermétique. Par ailleurs la mythologie et les textes grecs et égyptiens sont au fondement de l'hermétisme.
Antoine Joseph Pernéty découvrit l'Hermétisme en 1757, dans une bibliothèque; ce fut une révélation. Ce bénédictin de la congrégation de Saint-Maur, aumônier d'un voyage de Bougainville, plus tard prêtre défroqué et bibliothécaire de Frédéric II de Prusse, se lança lui-même à la recherche de la pierre philosophale; se passionnant pour l'Oeuvre de Swedenborg, il fonda en Prusse la secte des Illuminés de Berlin puis les Illuminés d'Avignon lors de son retour en France.  Pour composer ses Fables égyptiennes et grecques, il s’inspire largement de Michael Maier, au point de garder le plan en six livres, d’Arcana Arcanissima, avec les mêmes titres qu’il traduit textuellement en français. Pernety l’explique lui-même : « J’ai lu avec attention plusieurs des traités de Michaël Maïer, et ils m’ont été d’un si grand secours, que celui qui a pour titre Arcana Arcanissima, a servi de canevas à mon ouvrage… » .
”Ouvrage d'une importance considérable, indispensable et précieux pour l'étude de la philosophie hermétique. Selon Pernety, la mythologie et toutes ses fables n'ont servi qu'à cacher les découvertes des prêtres sur le Grand Oeuvre”. (Caillet III).

St.Bib

Contact:

(+33) 6 43 57 62 08

Lettre d'informations

Recevez nos actualités.