Raymond Queneau Instant fatal

Raymond Queneau

Instant fatal

Poèmes

Service de presse des Éditions Gallimard, 1948

Envoi de l’auteur à Claude-Edmonde Magny*

In-12, broché, 136 pp.

200€TTC

*Née Edmonde Vinel (1913-1966), elle est reçue au concours d’entrée à l’École Normale Supérieure de la rue d’Ulm, c’est la seule femme de la promotion 1932, celle de Pierre Grimal qu’elle épouse ensuite.

Agrégée de philosophie, elle enseigne à la veille de la guerre au lycée de Rennes. Elle participe en 1939 au Congrès Esprit de Jouy-en-Josas ou le jeune Jorge Semprun fait sa connaissance. Au printemps 1940, elle entame sa collaboration à la revue Esprit sous le pseudonyme de Claude-Edmonde Magny, alternant les articles de réflexion ( à propos d’Aldous Huxley en février) et les notes rendant compte d’œuvres littéraires récentes.

Après la guerre, elle donne à Esprit jusqu’en 1951, une dizaine d’articles sur Georges Bataille, sur les écrivains de la déportation et sur Sartre, Joyce, Malraux, Mauriac, Balzac. Ils sont repris, pour la plupart, dans un recueil posthume avec ceux parus dans Poésie 46 et 47, dans Preuves et dans d’autres revues.

Produits liés

Contact:

(+33) 6 43 57 62 08

Lettre d'informations

Recevez nos actualités.